L’essence de Dublin

Une parfumeuse locale découvre les plaisirs sensoriels de sa ville
Marija Aslimoska se tenant devant sa boutique Parfumarija à Dublin.
Marija Aslimoska
Parfumeuse et entrepreneuse

Marija Aslimoska peut être qualifiée de personne nostalgique. Bénéficiant d’une formation classique de parfumeuse et diplômée du centre de formation Grasse Institute of Perfumery dans le sud-est de la France, elle est fascinée par la capacité de certaines odeurs à raviver les souvenirs. Elle se considère également comme une conteuse, partageant les anecdotes et les histoires dissimulées derrière les parfums distillés et mis en bouteilles dans sa boutique, Parfumarija, installée dans le Westbury Mall de Dublin. Elle est la fondatrice et la directrice créatrice de ce magasin indépendant qui propose des parfums rares et exclusifs.

Elle aime la façon dont les parfums nous transportent à travers le temps et l’espace. Une note de chèvrefeuille peut par exemple raviver les souvenirs d’enfance d’Aslimoska en Macédoine, tandis que le parfum « White » d’Emporio Armani lui rappelle son premier amour adolescent.

Installée au sein du Westbury Mall de Dublin, la boutique de Marija Aslimoska, Parfumarija, fait office de magasin et de laboratoire scientifique.
Le parfum de la nostalgie
Se découvrir une passion pour les parfums

La passion d’Aslimoska pour les parfums a commencé dès son plus jeune âge, lorsqu’elle a découvert un tiroir rempli de savons décoratifs provenant du monde entier dans la maison de son amie d’enfance en Macédoine. À chacune de ses visites dans cette maison, Aslimoska et son amie ouvraient le tiroir et sentaient le doux arôme des savons en forme de cœur et de papillon.

Des décennies plus tard, Parfumarija capture la même fantaisie et le sens de la découverte qui a fait naître chez Aslimoska sa passion des parfums. La boutique lumineuse située au cœur de Dublin ressemble à une galerie d’art, et contient les parfums les plus raffinés au monde.

Les clients de Parfumarija ont également la possibilité de créer des parfums personnalisés, convenant à leur palais et préférences.
Un monde de parfums
Rendez-vous à Parfumarija

Cette boutique offre aux visiteurs un voyage olfactif, à travers des compositions de parfums imaginatives et originales, réalisées par certains des artisans les plus talentueux du monde. À mesure qu’Aslimoska et son équipe font découvrir le contenu de chaque bouteille aux clients, elles révèlent leurs méthodes clés, leurs recettes et les histoires dissimulées derrière chaque parfum afin d’aider les clients à sélectionner celui qui éveillera leur âme. Un grand nombre de clients de Parfumarija apprécient le parfum Aqua Viva aux notes d’agrumes de Profumum Roma, qu’Aslimoska appelle son « flacon de soleil ». L’essence de citron persiste bien longtemps après que la personne qui la porte ait quitté la pièce, et rappelle les senteurs de la côte amalfitaine en été.

De petits flacons de senteurs rares et anciennes ornent la boutique Parfumarija.
L’alchimie des parfums
Un flacon pour chaque occasion

Marija pense que les parfums doivent être traités comme une garde-robe, ainsi, certains parfums sont plus appropriés le jour ou en soirée, et d’autres conviennent à des occasions, des saisons ou des villes particulières. Elle recommande même des parfums différents en fonction de l’humeur du moment.

Certains parfums plus complexes se diffusent si fortement qu’ils sont capables d’hypnotiser un public pendant des heures. Le parfum Portrait of a Lady de Frédéric Malle est l’un d’entre eux. Diffusant des notes de tête de rose et de cassis, associées à une base de bois de santal et de musc blanc, il étonnera les passants et provoquera leur curiosité.

Recommandations locales

Explorez Dublin en compagnie de la parfumeuse Marija Aslimoska

Profitez d’une visite de la «Fair City » en compagnie de la résidente Marija Aslimoska, afin de stimuler vos cinq sens et de découvrir le passé et le présent de Dublin, la cuisine fusion créative à proximité de St. Stephen’s Green, ainsi que les expériences artistiques à ne pas manquer à la Galerie nationale, récemment rénovée.

Plaisirs sensoriels

Certaines des vues les plus remarquables de Dublin sont un régal pour tous les sens

The Old Library (College Green ; +(353) 1 896 1000), située à Trinity College, a été fondée en 1592 par la reine Elizabeth I. Elle contient plus de six millions de livres rares. L’odeur des anciens tomes et du bois sculpté à la main, associée à l’atmosphère scolaire révérencieuse de la bibliothèque captive Marija à chaque fois qu’elle déambule à travers les hautes piles de la Long Room.

La vaste collection de la bibliothèque reflète la pensée universitaire de plusieurs siècles. La pièce la plus précieuse est néanmoins l’œuvre intitulée Book of Kells, un manuscrit médiéval enluminé datant de l’an 800 de notre ère. Chaque jour, la bibliothèque expose une page différente parmi les 340 pages du livre dans la Long Room, laquelle contient 200 000 autres livres très anciens.

Après cette immersion dans les siècles d’histoires, vous apprécierez de prendre l’air à l’extérieur. À la fin de votre visite à la bibliothèque, promenez-vous 10 minutes au sud du parc de 9 hectares St. Stephen’s Green, afin d’inhaler les odeurs des fleurs et de l’herbe fraîchement coupée, tout en admirant les tulipes vives rouges, roses et jaunes ou les cygnes duveteux glissant sur le lac artificiel du Green.

Actualités artistiques

Découvrez la Galerie nationale d’Irlande, récemment rénovée

Après 6 ans de rénovations, pour un montant de 32 millions USD, la Galerie nationale d’Irlande (Merrion Sq. W. ; +(353) 1 661 5133) a rouvert ses portes en juin 2017 à l’occasion d’une exposition internationale digne d’intérêt : Vermeer and the Masters of Genre Painting, organisée par le Louvre et la National Gallery of Art de Washington.

Malgré la rénovation du musée, notre parfumeuse Marija Aslimoska flâne souvent dans les salles ouvertes de la Galerie nationale en quête d’inspiration parmi les superbes toiles exposées dans l’ensemble du musée. Parmi les toiles les plus édifiantes, figure l’œuvre intitulée Femme écrivant une lettre et sa servante, peinte en 1670 par le maître néerlandais Johannes Vermeer lui-même. Le tableau est éclairé par une douce lueur émanant d’une source lumineuse imperceptible brillant à travers la fenêtre, transformant un décor ordinaire et quotidien en une manifestation fascinante.

Dîner au restaurant

Préparez vos papilles gustatives au festin qui les attend

Pour une soirée romantique ou pour célébrer une occasion spéciale, rendez-vous au restaurant Amuse (22 Dawson St. ; +(353) 1 639 4889), afin d’y savourer une cuisine fraîche et saisonnière. Ce restaurant chaleureux d’une capacité de 40 couverts, propriété du couple Conor et Joanna Dempsey, est le théâtre culinaire élégant de la fusion inattendue des saveurs françaises et asiatiques délicates dans des plats savamment composés.

Les délicieux menus de trois et cinq plats associent une technique minutieuse à des accords culinaires innovants : lait caillé de chèvre bio avec des asperges blanches, jambon Pata Negra et champignons marinés Enoki, carpaccio de thon rouge recouvert de radis finement découpés et ramen de calamar salé dans un dashi délicat.

Pour trouver le vin qui relèvera les saveurs de votre repas, demandez conseil aux sommeliers de l’Amuse, Jean Baptist Letenois et Lena Duhamel, qui ont élaboré une liste accessible et très variée de vins susceptibles d’accompagner les mets nuancés du menu.

Moral au beau fixe

Voyage dans le temps au Liquor Rooms, de style speakeasy

Pour savourer un verre de single malt irlandais avec des glaçons ou créer des cocktails mélangés avec une précision scientifique, rendez-vous à l’établissement The Liquor Rooms (6-8 Wellington Quay ; +(353) 87 339 3688) un lieu de débauche souterrain qui nous renvoie aux années 1920. Situé dans le quartier du Temple Bar, l’établissement de style speakeasy est réputé pour ses cocktails artisanaux de haute qualité, conçus par Fergus O’Leary et une équipe de mixologues aguerris. L’établissement compte également une salle dénommée Black Rabbit qui accueille le spectacle burlesque Dark Pearl les week-ends, et une salle appelée Boom Room dotée d’une piste de danse. Découvrez de nouvelles sensations fortes avec les cocktails et les saveurs gastronomiques proposés sur la carte hautement stylisée, dont les illustrations amusantes expliquent le goût de chaque boisson. Le Liberty Sour, constitué d’une petite dose de whisky Teeling, de sirop aux épices fait maison, d’angostura et de citron est l’une des boissons préférées de la clientèle festive du bar.